• Juliette Combes

Quels sont les temps informels dans votre entreprise ?



Difficiles de définir les temps informels qui par nature ne sont pas formalisés. Ce sont tous ces temps non professionnels, parfois furtifs mais qui peuvent être organisés pour créer du lien. Un rapprochement de vos collaborateurs d’humains à humains.


Ces temps, jadis autour du distributeur de café, se sont doucement transformés dans le fond et dans la forme. Depuis quelques années la machine à dosettes ou le broyeur et les mugs ont remplacé les gobelets dans des espaces « cuisines » qui fleurissent dans beaucoup d’entreprise.


Devant le bénéfice de ces temps imaginés comme non productifs, d’autres aménagements sont apparus : salle de pause, mais également canapés, console de jeux, babyfoot… Le constat est que les codes professionnels tendent à rejoindre les codes dits plus personnels. Aménagement spécifiques, noms donnés aux espaces, mobiliers, invitent les collaborateur.trice.s à se « poser » quelques minutes pour échanger.


Cette VAH « Valeur Ajoutée Humaine » a beaucoup de vertus. Elle fédère, renforce le sentiment d’appartenance, motive et développe implication et engagement. C’est la fameuse « bonne ambiance », nouvelle quête qui apparait dans les critères des candidats. Aujourd’hui on veut bien s’investir dans une entreprise mais la seule production ne fait pas mouche. On veut contribuer, partager, collaborer, expérimenter et vivre une aventure professionnelle épatante mais une aventure humaine avant tout.


Une VAH peut également permettre la fidélisation. En effet, quand la qualité des relations est suffisamment prégnante, il devient difficile, voire impossible pour certains de l’abandonner.

Il est assez fréquent que cette VAH ne se limite pas qu’à l’entreprise. Au travers des réseaux, la limite entre vie professionnelle et vie privée peut vite devenir poreuse et il n’est pas rare que les relations au bureau s’élargissent pour devenir des relations de tous les jours, soirées et week-end compris.


Autre vertu, la VAH a une fâcheuse tendance à agir sur le moral et améliorer la qualité de vie au travail. Les études en ce domaine sont formelles, quand les collaborateur.trice.s sont « heureux » ils s’avèrent être 12% plus productifs ! Une opportunité et un cercle vertueux du bien par le bien qui semble difficilement contestable même par les plus réticents.


Même si chez B YOURSELF®, nous ne sommes pas archi-convaincus par le bonheur au travail auquel nous préférons le confort de travail, les temps informels semblent une expression de la qualité de vie de votre entreprise intéressante à observer.


Et dans votre entreprise cela se passe comment ? Quels sont les temps informels ? Sont-ils récurrents, liés à des évènements précis, dans des lieux particuliers ? Vos collaborateur.trice.s occupent-ils les espaces que vous avez créé à cet effet ? En ont-ils investi d’autres ?

Votre réflexion continue …


A demain pour la suite du calendrier de l’avent MARQUE EMPLOYEUR by B YOURSELF®