• Juliette Combes

Quelle vision avez-vous de votre parcours collaborateurs ?

Dernière mise à jour : 11 déc. 2020





Nous y voilà ! Depuis le début du calendrier nous vous en parlons : Le parcours collaborateurs par ci, le parcours collaborateurs par là mais finalement qu’est -ce que le parcours collaborateurs ?


Le parcours collaborateurs, c’est une histoire. C’est le cheminement de votre collaborateur.trice dans votre entreprise en fonction des phases qu’il.elle vit, du statut qu’il.elle prend et des interactions qui vont et viennent avec votre entreprise tout au long de son aventure professionnelle à votre contact.


Si nous vous parlons de marque employeur, c’est à la fois très concret et souvent très abstrait. Très souvent abordée de manière superficielle comme « l’image » de votre entreprise, elle prend des allures de déco (le fameux babyfoot !), de tendances (dans un monde où les startups ont cassé le cadre, oublions notre ADN tradi), de libertés (plus de contraintes, plus de cadre…).

Eh ben non ! C’est justement pour bien distinguer le fond et la forme que nous avons développé le parcours collaborateurs car la marque employeur c’est que profond. Une vraie stratégie. Et le babyfoot c’est que de la déco ! Voilà qui est dit 😉


Maintenant que nous parlons de la même chose, voici ce qu’est le parcours collaborateurs.

6 phases qui correspondent à l’évolution du.de la collaborteur.trice dans votre entreprise.


Phase 1 = L’expérience candidat ! Avant de devenir votre collaborateur.trice, il.elle aura été un.e candidat.e. Quel contact aura-t-il.elle eu avec votre entreprise ? Quel type de messages aura-t-il.elle reçu.e ? Combien de temps aura-t-il.elle attendu ? Les informations auront -elles étaient claires, pertinentes, compréhensibles, suffisantes, rassurantes, positives, professionnelles…, quels auront été ses interlocuteurs ? Quelle aura été la qualité du contact ? Quelles impressions cela lui aura suscité, quelles émotions, quelle image aura-t-il.elle de votre entreprise avant même d’en faire partie ?

N’oubliez pas que l’expérience candidat est majoritairement la seule expérience que des dizaines, centaines, milliers ( ?) de professionnels auront avec votre entreprise. Alors vous correspond-t-elle ?


Phase 2 = Le pré-boarding, abordé il y a quelques jours. Vous avez retenu un.e candidat.e. Il.elle arrivera dans quelques jours, quelques semaines, quelques mois. Vous avez été en contact intense pendant toute la phase de recrutement et maintenant ? Attention à la décompression qui peut semer le doute dans la tête de l’heureux.se élu.e. Comment construisez vous le lien pendant cette période d’entre deux pour préparer son arrivée dans l’entreprise. Comment insuffler vous le sentiment d’appartenance dès le début ?


Phase 3 = L’onboarding ! Enfin on embarque. Le grand jour est arrivé et toute la période d’intégration qui va avec. C’est le moment où le.la candidat.e passe de son imaginaire, tout ce qu’il.elle a projeté sur votre entreprise, son poste, ses collègues et ce fameux premier jour, à la réalité. Il peut exister un gap entre l’imaginaire et la réalité, attention à une décompression trop rapide, elle peut être fatale à votre aventure naissante. Vous devez donc anticiper, accompagner, valider, communiquer, rassurer, former… C’est CAPITAL !


Phase 4 = L’expérience collaborateurs. De loin la plus connue. C’est le quotidien du.de la collaborateur.trice durant toute la durée de son contrat. Il.elle va connaitre des hauts, des très hauts, des bas, des très bas. Il va créer des affinités, développer des projets, des compétences. Il.elle va s’impliquer, s’appliquer, contribuer. Il.elle va rire, râler, être motivée, s’user. Il.elle va évoluer dans tous les sens du terme, comme vous. Il.elle va vivre avec tout ce qu’il.elle est, comme vous. Cette période fluctue comme la vie et c’est à l’entreprise de donner et de garder le cap pour embarquer ses équipes dans un projet. C’est à l’entreprise de communiquer, de former, de rassurer, d’accompagner pour garder la motivation, l’enthousiasme, la créativité, l’énergie et garantir une productivité sereine et pérenne issue d’une réelle qualité de vie au travail. Probablement la phase la plus délicate car la plus longue et donc demandant beaucoup de cohérence, de réactivité, d’endurance et de projection. Se réinventer à chaque évènement en s’appuyant sur ses valeurs et qui on est, en visant toujours ce cap et garantir le projet…ça fait beaucoup, mais c’est jouable. Encore une fois en posant les choses à plat, en faisant simple, avec bon sens, on crée des aventures formidables.


Phase 5 = L’offboarding ou outboarding. Votre collaborateur.trice vous quitte. C’est son choix ou votre choix à tous les deux. L’aventure s’arrête, mais pas encore. Comme vu, il y a quelques jours dans le calendrier de l’avent, cette période commence à l’annonce du départ jusqu’au départ lui-même. Elle dure donc des jours, des semaines, des mois pendant lesquels vous allez préparer cette sortie pour qu’elle soit profitable aux deux parties. Débriefer sur l’aventure partagée, récupérer les conseils, passer les compétences, les informations, les contacts. Former son ou sa remplaçante. Transférer les données, les habilitations … Cette période vise à se dire au revoir de manière professionnelle et constructive pour maintenir la production et se quitter en « bons termes ». Cette période se construit et s’anticipe. Elle peut se concrétiser par un parcours de « désintégration » à l’inverse du parcours d’intégration. Le dernier jour compte autant que le premier. Il reste gravé à jamais et l’image de votre entreprise aussi. A vous d’imaginer ce que vous voulez qu’il.elle en garde.


Phase 6 = Le linking ! Abordé hier dans le calendrier de l’avent marque employeur. C’est l’art et la manière de rester en contact avec vos ancien.ne.s collaboarteurs.trices. Vous êtes des professionnels dans un univers commun avec des intérêts communs et en mutualisant vos réseaux et en gardant un lien vous capitalisez les uns sur les autres pour vous développer. C’est une façon de dépasser le cadre de l’entreprise et de s’élever au domaine d’activité, au secteur. Ensemble on va plus loin et on est plus fort. Développez votre alumni et gagnez en envergure.


Maintenant que vous avez une vision du parcours collaborateurs d’une manière générale, quelle vision avez-vous de celui de votre entreprise ? Toutes les phases existent-elles ? Sont-elles à votre image ? Permettent-elles de développer votre image de manière positive ? Quel est votre « impact employeur » ? Quelle est « l’empreinte employeur » que vous laissez ? Le parcours collaborateurs a la qualité d’être simple et concret et c’est une belle manière de penser votre marque employeur pour qu’elle soit claire et efficace sans vous perdre dans une superficialité qui pourrait noyer votre identité. Développer votre identité est la garantie de trouver le ton et les actions justes pour garder une cohérence et marquer vos collaborateurs de votre « empreinte », celle que vous aurez choisie.


On continue demain ? … Juste le temps que vous notiez quelques idées.


A demain pour la suite du calendrier de l’avent MARQUE EMPLOYEUR by B YOURSELF®